Récit 24 Heures Le Mans Solo

 Récit : Mon 24 heures du Mans Solo

Je m'appelle Xavier, j'ai 40 ans, et j'ai démarré le vélo il y a 4 ans.
D'abord, quelques sorties VTT, puis, un passage sur la route.
Ayant toujours été attiré par les épreuves en ultra sans jamais avoir franchi le pas, je décide de m'inscrire à l'épreuve des 24 du Mans Vélo catégorie solo en 2017.

Voici le récit de ma préparation et de cette mémorable aventure...

Pour commencer, je précise que bien que n'étant jamais été cycliste (en dehors de mes sorties avec ma maman quand j'avais 10 ans, et en dehors d'un peu de VTT avec mes mythiques enclumes Décathlon quand j'avais entre 20 et 25 ans), j'ai toujours... presque toujours... pratiqué du sport avec intensité.

Manque de chance, le handball, le football ou le tennis de table, bien qu'apportant une certaine endurance, n'apportent ni la technicité d'un cycliste, ni la condition pour tenir une épreuve en ultra.

Les années passent, et les blessures, les chocs et la perte de technicité rendent le corps rétissant à la pratique de mon sport favori, le football...

Aussi, je décide de me tourner progressivement vers un sport de plein air, permettant de voir du paysage.

La course à pied? Je n'accroche pas s'il n'y a pas un ballon, donc, l'idée ne m'éfleure même pas... Le roller? J'ai eu beau pas mal pratiquer avec les rando roller parisiennes du Vendredi, la pratique le week end, et fleurter avec quelques cessions de hockey sur béton d'anthologie, même pas en rêve... Ma technicité est trop moyenne, mes chevilles sont trop fragiles pour des rollers de vitesse, et un ultra serait totalement inenvisageable car cette pratique sollicite à l'extrême les lombaires et les adducteurs. Donc... non...

Mais en pensant au roller, je me remémore mes 24 heures du Mans Roller en équipe... Bien qu'assez moyen techniquement (comme le reste du l'équipe d'aileurs), quel pied, mais quel pied!!!

Je me souviens de cette piste, un vrai billard...

Je me souviens de cette ambiance, à la fois d'entraide et de lutte. Une lutte avant tout contre sois-même, avant d'être une lutte contre un adversaire.

Je me souviens de ces stands gorgés d'histoires d'hommes, de machines, de bonheurs, de drames, de succès, d'échecs, mais surtout inondés de larmes.

Et là je réalise que c'est ça que je veux, c'est cet objectif qui m'émerveille, celui de réaliser ce que ces surhommes ont atteint sous mes yeux, celui de rouler la plus grande distance durant 24 heures mais pas en équipe, comme moi... en SOLO...

Mais bien sûr, ce sera autrement qu'en roller... et très vite, je pense au vélo, comme une évidence...

Lunettes cyclisme Wolfbike 5 verres
Prix Ismoteam : 39.00€

Lunettes cyclisme Wolfbike 5 verres

La Cliquez pour accéder à la fiche

Masque d'entraînement Haute Altitude 
Prix Ismoteam : 35.00€

Masque d'entraînement Haute Altitude
Cliquez pour accéder à la fiche

Lumière avant 6000 lumens 
Prix Ismoteam : 26.00€

Lumière vélo avant 6000 lumens
Cliquez pour accéder à la fiche
Pourquoi le vélo?

Pour commencer parce que le novice que je suis a rencontré un fada de vélo, et plus précisément de VTT.

Mi-2013, je commence le VTT, et avec un vrai VTT polyvalent, relativement neutre, et facile à prendre en mains. Merci mille fois Sébastien pour ta patience, ta pédagogie, et ton savoir-faire.

En Mai 2013, je fais ma première sortie depuis 2 ans avec mon vieux Décathlon, très poliment surnommé par Sébastien : l'enclume.
J'ai cru mourir 100 fois de fatigue sur cette sortie... la rando VTT de Fontainebleau, qui faisant à peine 30 kilomètres, et peut-être 300 ou 400 mètres de dénivelé (D+ pour la suite du récit), mais à cette époque, je ne fais plus de sport depuis près de 3 ans, trop pris (ou pas assez volontaire pour décrocher du boulot...) au quotidien pour entretenir ma condition.

Un mois plus tard, je m'élanceais sur les 80 kilomètres de pistes des Pass'Portes du Soleil... ma première.
Expert cycle spécialisé sur le VTT, Sébastien, qui a son propre atelier et qui exerce depuis plusieurs années, a perfectionné ses connaissances en passant le si prisé CQP cycles.

Pour les Pass'Portes, je découvre donc mon premier vrai VTT... acheté d'occasion mais révisé à la perfection et réglé par Sébastien : un Specialized FSR Stumpjumper de 2009. Il a de l'âge, mais semble avoir peu roulé... tout comme moi...
Les Pass'Portes, 80 km de pistes au milieu des paysages des stations de Châtel, Morzine, Les Gets pour ce qui est des plus connues côté français, Morgins, Torgon, côté suisse.

Superbe, magnifique, à couper le souffle... d'ailleurs, j'avais le souffle coupé...

Première descente, je tangue tant bien que mal, mais résiste à mes mauvaises trajectoires. Au bout de 5 minutes, premier obstacle... un ponton en rondins de bois. Je fais donc comme toujours, je freine, je descends du vélo, je passe à pieds et je repare... 100m plus loin, un deuxième ponton, 100m plus loin, un troisième.

Je réalise que la journée va être très longue, je décide donc de passer (le guedin...!!!) et là... ça passe tout seul. Je comprends à ce moment que le travail est long, que je démarre de loin, mais que ma volonté m'aidera à progresser grâce à ce vélo.

J'ai roulé près de 3 ans avec ce VTT, et probablement plus de 5000km, avec à mon actif les Pass Portes à 2 reprises, le Roc d'Azur à 2 reprises, le Roc des Alpes une fois (et c'était la dernière, organisation de merde!!!). Et j'ai changé de monture en 2017...

Mais revenons au Mans...

En 2013, après l'achat de mon premier VTT, j'avais décidé de m'acheter un vélo route pour prendre du kilomètre et rouler un peu l'hiver.

J'avais donc acheté en Octobre un Cannondale Caad 10 105. Une bonne base pour démarrer tout en permettant d'aller chercher un peu de performance pour mon faible niveau.

Le Mans... le Mans... Le projet devient clair, je ferai les 24 heures du Mans vélo en catégorie Solo avec Mon Caad 10, j'arrête définitivement l'idée en Juin 2016, et je réfléchis donc à la préparation à avoir, à l'alimentation, à la stratégie, à l'organisation, à tout ce qui tourne autour d'une telle course. Ce jour là, je me transforme donc en chef de projet "Le Mans"...


De Juin à Octobre 2016 : la réflection...

J'appelerai cette période la phase de lancement de la préparation.
Ma condition physique était déplorable mi-2013, impossible de rouler longtemps, les côtes sont un calvaire, incapable de courir plus de 15 minutes sans être asphyxié.
Mais entre mi-2013 et Juin 2016, sans atteindre des sommets, ma condition s'est nettement améliorée. Je parviens à faire des sorties VTT intenses de 2 heures, et à rouler jusqu'à 5h30 ou 6h00 en allant puiser au plus profond de moi-même et grâce au moral.
La base de travail est donc là, et la volonté aussi...




Masque d'entraînement Haute Altitude 
Prix Ismoteam : 35.00€

Masque d'entraînement Haute Altitude
Cliquez pour accéder à la fiche

Lunettes cyclisme Wolfbike 5 verres
Prix Ismoteam : 39.00€

Lunettes cyclisme Wolfbike 5 verres

La Cliquez pour accéder à la fiche

Lumière avant 6000 lumens 
Prix Ismoteam : 26.00€

Lumière vélo avant 6000 lumens
Cliquez pour accéder à la fiche
boutique ismoteam

La découverte du vélo

Merci à Normandie Cycling qui m'a beaucoup apporté dans la découverte du matériel, avec ses tests "presque toujours" objectifs, je vous encourage à regarder les vidéos youtube de Cédric Guérin (chaîne NCT) qui nous fait partager ses essais avec passion.

Partenaire


sponsor

Osis Conseil investissement immobilier neuf

L'Atelier ADN Bike

ADN Bike
Ismoteam prépare et fait entretenir tous ses vélos chez ADN Bike.

Situé à Aigremont (78), vous pouvez :

- faire monter votre VTT ou vélo route sur mesure.
- faire préparer ou entretenir votre vélo.
- demander une recherche pour montage et préparation sur la base de vélos d'occasion.

Demandez à Sébastien, il vous conseillera et vous accompagnera suivant vos attentes et votre pratique.

contact par mail : adnbike@gmail.com

Partenaire


Matériel Fitness

Rfitness Equipement

Rfitness, marque française de matériel fitness, cross training et boxe haut de gamme.

Visitez notre boutique.